Les feux de bois interdits en Île-de-France, la cheminée à l’éthanol comme solution

Effective le 1er janvier 2015, une loi interdit les feux de bois à Paris et en Île-de-France. Une note qui ne va certainement pas plaire aux amoureux des ambiances conviviales et chaleureuses des feux de camp et autres soirées organisées autour d’une cheminée.

Et si le verdict est tombé, quelles en sont vraiment les causes et quelle serait la solution la plus adéquate ?

feuxparis

Un arrêté interpréfectoral

À l’origine de cette législation se trouve un arrêté interpréfectoral qui interdit aux Parisiens d’allumer un feu de bois, qu’ils utilisent une poêle, une cheminée, un insert ou tout autre dispositif nécessitant du bois pour fonctionner.

Les seules personnes encore autorisées à utiliser du bois sont les artisans comme les boulangers et les pizzaïolos qui disposent d’appareils normalisés pour utiliser le bois. En Île-de-France, le décret cite 435 communes qui ne pourront plus faire brûler du bois dans une cheminée traditionnelle dotée de foyer ouvert dont le rendement est seulement de 10 à 15 %.

Ce faible taux implique une combustion incomplète et un fort taux de pollution, soit autant de particules fines émises en une demi-journée que celles d’une voiture diesel qui a effectué 3 500 km.

Des impacts sur la santé

D’après les explications de la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie d’Île-de-France ou DRIEE IF, cette note d’interdiction permettra de réduire les taux de concentration de particules fines dans l’air ambiant qui vont toujours au-delà des limites réglementaires.

Uniquement dans l’agglomération parisienne, cette concentration de particules fines dans l’air diminue de 6 mois l’espérance de vie.

Et toujours d’après les experts, le chauffage au bois produit 23 % de ces particules fines présentes dans l’air. Et même si le Grenelle de l’environnement cite le bois de chauffage parmi les énergies renouvelables, il faut respecter la note d’interdiction dans ces localités.

La cheminée à l’éthanol, une solution moderne et efficace

S’il est donc interdit d’allumer un joli feu de cheminée pour se réchauffer durant les longues soirées d’été, il est toujours possible de se tourner vers d’autres solutions.

chem-ethanol

Et c’est le cas avec la cheminée à l’éthanol, une version moderne qui utilise un combustible écologique issu de la fermentation du sucre contenu dans les plantes sucrières (canne à sucre, betterave) et les céréales (maïs, blé). Pour en trouver une, vous pouvez évidemment vous rendre dans une boutique spécialisé style Gayomart qui dispose d’un grand showroom à Paris ou encore acheter votre cheminée en ligne par exemple sur terranol.fr.

Quant à l’utilisation proprement dite, cette cheminée moderne ne nécessite aucun conduit d’évacuation, ce qui en facilite largement l’installation tandis que le spectacle des flammes est assuré avec un brûleur émettant jusqu’à 30 cm de jolies flammes de couleur jaune vif.

Et pour les plus nostalgiques, il existe des versions encastrables de ces cheminées à l’éthanol qui vont rappeler la cheminée traditionnelle tandis que les articles décoratifs comme les bûches et les galets ignifuges complèteront le décor.

En ce qui concerne l’émission de particules fines, il n’y a pas de danger avec l’éthanol parce que seulement le CO et le CO2 des plantes qui ont servi à sa fabrication sont émis, et cette quantité équivaut à celle de deux bougies en combustion.

Enfin, la cheminée à l’éthanol sert en tant que chauffage d’appoint et son utilisation dans une pièce bien aérée ne représente aucun risque pour la santé.

One thought on “Les feux de bois interdits en Île-de-France, la cheminée à l’éthanol comme solution

  1. Mais heu
    16 octobre 2014 à 10 h 47 min

    C’est nul ça ne remplace pas du tout le feu de bois! Les écoloterroristes ont encore frappé. Il n’y a qu’en France qu’on voit des interdictions aussi stupides. Quelle honte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *