Quelles solutions contre les problèmes de voisinage ?

Dans les relations de voisinage, il y a ceux qui ont la chance de vivre en toute tranquillité et ceux qui n’en finissent pas avec les ennuis.

Et même si vous êtes la patience incarnée, vous craquerez tôt ou tard avec les problèmes de tapage nocturne et autres difficultés liés aux vis-à-vis.

Pour vous aider à retrouver la tranquillité et l’intimité, voici quelques conseils.

problemesvoisinage

Les soucis de voisinage

Que ce soit pour des locataires ou des propriétaires, les problèmes de voisinage sont toujours évoqués lors des rencontres entre amis, proches et collègues. Loin d’être un cas isolé, vos problèmes avec les voisins se rencontrent partout.

Un fait confirmé par Ipsos et les assureurs Axa qui rapportent en juillet 2014 que 49 % des Français ont déjà eu des soucis à cause du voisinage, des travaux et des règles de copropriété.

Et pour ceux qui ont vraiment du mal à régler ce litige, voici les solutions envisageables :

  • Trouver une entente amiable

L’intervention d’une autorité n’est pas bien placée si vous abordez pour la première fois les soucis avec votre voisin. Le mieux serait de lui en faire part dans un premier temps avec une note glissée dans sa boîte aux lettres, et en profiter pour lui proposer un rendez-vous pour discuter librement du problème.

Cette approche permet aux deux camps de réfléchir aux solutions possibles avant d’aborder le sujet. Quant au lieu de rendez-vous, privilégiez un endroit calme (le café du coin, votre salon) au lieu de choisir de se voir dans le trottoir ou dans le hall.

Et dans le cas où cette première rencontre n’a pas permis de résoudre le problème, vous pouvez toujours envoyer un courrier en recommandé à votre voisin pour prouver qu’il est bien au courant de vos démarches.

  • Demander l’aide d’un tiers

Après ces premières étapes, si la situation n’a pas encore été réglée, vous pouvez demander une intervention de la police ou de la gendarmerie qui viendra faire un constat sur les problèmes de nuisance sonore.

Quant aux problèmes d’installation, le syndic et le service d’urbanisme de la mairie sont les plus concernés.

  • Faire intervenir un conciliateur de justice

Dans un litige entre voisins, l’intervention d’un conciliateur de justice est gratuite et souvent efficace pour trouver une solution approuvée par les deux parties.

Cependant, les deux personnes concernées ne sont pas obligées de se présenter au rendez-vous proposé par le conciliateur.

  • Un recours judiciaire

En dernier recours, vous pouvez passer par la voie civile et demander une cessation du trouble et un dédommagement devant les instances ad hoc de la juridiction de proximité.

Mais en cas d’application de règle de droit, le dossier sera envoyé devant le tribunal d’instance et la personne à l’origine du trouble peut faire l’objet d’une amende délivrée par le tribunal de police ou de pénalités en nature qui consiste entre autres à faire installer un système d’isolation phonique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *