Investir dans l’immobilier à Bruxelles

Malgré un contexte de crise économique, l’investissement immobilier demeure fiable à Bruxelles. Mais comment faire pour bien investir ?

Quelques conseils pour vous guider et vous permettre de trouver la maison ou l’appartement à acheter pour garantir un investissement rentable.

Immobilier à Bruxelles : privilégier les quartiers en développement

Pour bien investir, vous devez commencer par choisir un quartier et vous référer aux prix appliqués pour définir le budget nécessaire pour votre investissement immobilier à Bruxelles.

Ainsi, si votre budget ne vous permet pas de choisir les quartiers prisés, vous pouvez toujours vous tourner vers ceux en développement qui vous garantissent un bon rapport qualité-prix, sans compter une importante plus-value à la revente.

A lire : Le développement urbain à Bruxelles.

bruxelles

Investir dans le neuf à Bruxelles

Certes, la brique est une valeur sûre, mais le neuf l’est encore plus si vous projetez de mettre le bien en location. En effet, les nouvelles constructions sont recherchées pour leur qualité énergétique qui contribue à réduire les charges.

Ce qui n’est pas souvent le cas pour les anciens bâtiments où le prix du mètre carré est assez bas, mais où il faudra prévoir d’importants travaux de rénovation et autres charges d’entretien et réparation sur le long terme.

La rentabilité du bien immobilier à Bruxelles

Pour connaitre le rendement de votre investissement immobilier à Bruxelles, apprenez à calculer le rapport entre le loyer potentiel et le coût effectif du bien, c’est-à-dire le prix d’achat. Prenez également en compte les frais de notaire, les droits d’enregistrement, les prix des travaux à réaliser dans l’immeuble ou dans l’appartement, les coûts de la gestion locative et le précompte immobilier.

Dès que vous aurez tout noté, si vous obtenez un rapport supérieur à 4.5 %, vous aurez réussi un bon investissement.investir

Immobilier à Bruxelles : qu’en est-il de la taxe sur la plus-value ?

Pour éviter la taxe sur la plus-value, il faut allonger le plus possible le délai de revente du bien. En effet, la taxe sur la plus value est appliquée pour toute vente de bien dans un délai de moins de 5 ans. Obtenue sur la différence entre le prix de revente et le prix d’achat du bien, la taxe sur la plus value est de 16,7 %, mais celle-ci est haussée de 25 % durant la première année, et de 5 % pour chaque année passée.

Pour tout investisseur averti, il serait plus sage de laisser passer cette période de 5 ans avant de revendre le bien.

Pour garantir la réussite de votre investissement immobilier à Bruxelles, n’oubliez pas de calculer le rendement à court et à long terme du bien, privilégiez une maison dans un environnement de qualité et recherchez des locataires prêts à s’engager sur une longue période vous pouvez également confier votre gestion immobilière à une agence spécialisé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *