Belgique : quelles primes pour vos travaux d’isolation ?

Prime énergie en BelgiqueVivre dans un logement confortable et peu énergivore, c’est le résultat attendu après les travaux d’isolation. Et si vous habitez la Belgique, ce projet vous permettra de bénéficier de primes mises en place par les gouvernements régionaux.

Parce que les conditions d’éligibilité diffèrent d’une région à une autre, voici tout ce que vous devez savoir sur les aides et les primes disponibles en Wallonie et à Bruxelles.

Wallonie : des primes à la rénovation plus accessibles

Depuis le 1er juin 2019, la Région wallonne a mis en place un nouveau système de gestion des primes. Les procédures de demande ont été simplifiées et les bénéficiaires peuvent désormais prétendre à une seule prime pour tous les travaux d’isolation de la maison. Toutefois, il faut demander l’intervention d’un auditeur agréé pour faire un audit de la maison et déterminer de l’ordre de priorité des travaux à réaliser. D’ailleurs, vous pouvez compter sur l’aide de cet expert pour vous conseiller à toutes les étapes de la démarche, et ce lors du contrôle des travaux jusqu’au calcul de l’énergie économisée. Une prime audit d’une valeur de 110 € a été mise en place pour rembourser une partie du coût de l’intervention.

Pour bénéficier d’un audit, vous devez faire une procédure de demande au guichet unique du Service Public de Wallonie. Ce sera le seul formulaire « habitation » à remplir pour la demande de prime à la rénovation et de prime énergie.

Quels travaux d’isolation sont concernés par la prime rénovation ?

Pour déterminer le montant de la prime rénovation, la Région wallonne base désormais ses calculs en fonction de l’énergie économisée et du revenu du ménage. Les travaux pouvant faire l’objet des aides sont ceux qui concernent l’isolation de la toiture avec une prime d’un montant allant de 500 à 1500 €. Pour les menuiseries d’extérieur, la prime remplacement des fenêtres et portes de simple vitrage peut vous rapporter entre 40 à 120 € par m².

Ces montants vous sont fournis à titre indicatif, mais vous devez vous renseigner sur les conditions d’éligibilité, les règlementations à suivre et le calcul de prime en fonction du nombre de kWh économisé, en sachant que le montant de base est de 0,15 € par kWh économisé, et qu’il sera ensuite multiplié suivant votre catégorie de revenu. Même si le nombre de mètres carrés n’est pas limité, vous devez prévoir que la prime de travaux d’isolation supportera jusqu’à 70 % de vos factures, TVA comprise.

Les travaux d’isolation concernés à Bruxelles

Les conditions d’octroi des primes pour travaux de rénovation dans la Région de Bruxelles-Capitale dépendent essentiellement des types d’interventions à réaliser. Pour l’isolation thermique de la toiture, vous pouvez vous attendre à une prime d’isolation thermique d’une hauteur de 20 à 40 €/m² suivant votre catégorie de revenu. Il faudra faire en sorte de privilégier pour une matière isolante d’une valeur R minimale de 4 m² K/W, et prévoir la mise en place d’un frein vapeur ou d’un pare-vapeur.

Par contre, si vous optez pour une solution d’isolation naturelle, vous obtenez un bonus de 10 €/m². Pour ce qui est de l’isolation thermique du sol, la prime est de 20 à 30 €/m² pour une valeur de R ≥ 3,5 m² K/W pour une intervention par la cave, et de 20 à 30 €/m² et valeur R ≥ 2 m² K/W si vous passez par la dalle. Quant à l’isolation thermique des murs, vous bénéficiez de 20 à 30 €/m² et valeur R ≥ 2 m² K/W si vous isolez par l’intérieur, contre 8 à 12 €/m² et valeur R ≥ 1 m² K/W par la coulisse et 55 à 75 €/m² et valeur R ≥ 3,5 m² K/W par l’extérieur.

À noter que vous devez également vous renseigner auprès de la Région de Bruxelles-Capitale concernant les conditions d’éligibilité à ces primes pour travaux d’isolation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *